English EN French FR
Main Menu

BTS Systèmes numériques

option A : Informatique et Réseaux

option B : Électronique et Communications

Aussi appelé BTS SN, cette formation de deux ans répond à toutes les exigences du domaine informatique : scientifique, industrielle, temps réel et mobilité. Vous serez à même de satisfaire les besoins de ces trois secteurs. En cette rentrée 2014, le BTS Systèmes numériques – option informatique et réseaux remplace le BTS IRIS (Informatique et réseaux pour l’industrie et les services techniques).

Le BTS SN (Systèmes numériques) EC (Électronique et communications) forme des spécialistes de composants complexes industriels et de la maintenance des mécanismes électroniques.

 

Niveau                                   Niveau V (Bac + 2)

Niveau européen                5 : Savoirs étendus, spécialisés, factuels et théoriques 

 

Accessibilité 

  • Formation initiale
  • Formation continue
  • Apprentissage
  • Contrat de pro
  • VAE
  • Demande individuelle

Descriptif

La spécialité informatique et réseaux est tournée vers les réseaux et leur sécurité, les systèmes embarqués, le cloud computing et la programmation des systèmes. Elle ne s’applique pas à l’informatique de gestion et de service à l’usager.

Objectif

L’option informatique et réseaux est tournée vers les réseaux et leur sécurité, les systèmes embarqués, le cloud computing et la programmation des systèmes. Elle ne s’applique pas à l’informatique de gestion et de service à l’usager. L’objectif de ce BTS est de former l’élève au maintien en état de fonctionnement des réseaux, à la sécurisation ainsi qu’au bon fonctionnement de la programmation (client/serveur, cloud computing). À partir d’un cahier des charges et de contraintes de production, le technicien supérieur définit des spécifications techniques. Il peut installer un système d’exploitation, une bibliothèque logicielle, un dispositif de correction ou de mise à jour de logiciel. Il rédige un cahier de recette permettant de recenser les points à tester en fonction des demandes identifiées dans le cahier des charges. Il exerce son activité chez les prestataires informatiques : service interne d’une entreprise, SSII Avec de l’expérience, le diplômé peut se voir confier la responsabilité de projets ou des fonctions de management d’équipe.

 

L’option électronique et communications forme l’élève à proposer une architecture matérielle/logicielle qui contribue à modéliser tout ou partie d’un produit. L’usage de composants complexes dans des dispositifs électroniques et la mobilisation des moyens de télécommunication de bas niveau sont sa spécialité. Le diplômé est capable de mettre en oeuvre la solution matérielle/logicielle à partir de l’analyse d’un cahier des charges et de l’installer chez le client. Il réalise de nombreux tests de conformité et rédige une documentation technique. Il occupe des fonctions plus ou moins encadrées par des ingénieurs. Dans le secteur de l’électronique, les techniciens supérieurs se retrouvent majoritairement dans les fonctions d’exploitation et de support (achats, installation, maintenance, assistance technique).

Programme

En plus des enseignements généraux (culture générale et expression ; anglais ; mathématiques ; économie et gestion), la formation comporte des enseignements professionnels :

  • sciences physiques: comportement dynamique des systèmes linéaires analogiques (thermique, mécanique, électrique) ; ondes mécaniques (AV) et électromagnétiques, guidage, antennes ; traitement numérique du signal ; transmission analogiques et numériques ; colorimétrie et images numériques. L’étude des systèmes électroniques dans leurs aspects pratiques garde un équilibre entre l’électronique analogique et l’électronique numérique
  • électronique et communication

Sous statut scolaire, l’élève est en stage 6 semaines en fin de 1re année. Un stage obligatoire en entreprise complète et améliore la formation, la connaissance du milieu professionnel et des problèmes liés à l’exercice de l’emploi. Un certificat de stage rédigé par le responsable de l’entreprise doit être joint au rapport de stage dans lequel le stagiaire expose les principales tâches accomplies, leurs aspects techniques avec une analyse du lien entre les démarches adoptées en milieu scolaire et les observations faites en entreprise.

Modules

  • Épreuve / Unité (EU) – 01. Culture générale et expression
  • Épreuve / Unité (EU) – 02. Langue vivante : anglais
  • Épreuve / Unité (EU) – 03. Mathématiques
  • Épreuve / Unité (EU) – 04. Étude d’un système numérique et d’information
  • Épreuve / Unité (EU) – 05. Intervention sur un système numérique et d’information
  • Épreuve / Unité (EU) – 06. Étude d’un système technique
  • Épreuve / Unité (EU) – 06.1. Rapport d’activité en entreprise
  • Épreuve / Unité (EU) – 06.2. Projet technique
  • Unité facultative / Epreuve facultative (Ufac) – 01. Langue vivante

Poursuite d'études

Le secteur est en pleine expansion. Vous pouvez continuer sur votre lancée, après votre BTS, en vous engageant dans une Licence professionnelle automatique et informatique industrielle ; une Licence mention informatique ou MIAGE (Méthodes informatiques appliquées à la gestion des entreprises) ; une Licence professionnelle en réseaux et télécommunication ; etc.

Vous pouvez vous spécialiser, après votre diplôme, en écoles d’ingénieurs, en prépa ATS (Adaptation technicien supérieur), mais aussi en Licence, telles que Licence professionnelle de sécurité et télésurveillance ; Licence mention sciences pour l’ingénieur ou électronique ; Licence professionnelle conception de systèmes électroniques et optoélectroniques ; Licence professionnelle intégration des systèmes embarqués en aéronautique ; etc.

Vous pouvez aussi faire, entre autres choix, un Master informatique, réseaux et sécurité ou un Master informatique et réseaux.

Le domaine de l’informatique étant l’un des secteur qui recrute le plus en France, les formations dans le domaine de l’Informatique accessibles après un BTS sont nombreuses ! 

Débouchés

Toutes les entreprises et secteurs d’activité sont concernés et sont susceptibles de vous proposer du travail, en raison du développement du numérique et de la présence de l’électronique partout.

Les métiers sont multiples : responsable du service après-vente, technicien d’essais, chef d’équipe en unité de production, assistant ingénieur, concepteur de bureau d’étude, technicien électronicien, technicien télécoms et réseaux, etc.

Certificateur                                     Ministère de l’éducation nationale

Valideur                                                        Ministère de l’éducation nationale

Domaine(s) de formation             24231 : Réseau informatique

24392 : Électronique numérique

 Lien(s) vers les métiers (ROME)                        H1202 : Conception et dessin de produits électriques et électroniques

Groupes formation emploi (GFE)           H : Electricité, énergie

U : Communication, médias

Domaine de spécialité (NSF)                    255 : Electricité, électronique (non compris automatismes, productique)

201 : Technologies de commandes des transformations industrielles (automatismes et robotique industriels, informatique industrielle)